Mot-clé : wifi

WPA2-HalfHandshake-Crack : craquer le WPA2 même sans point d’accès

wifikeyLes attaques WPA2 fonctionnent habituellement par l’interception de la négociation de la connexion entre le client et le point d’accès. La négociation fait ensuit l’objet d’une attaque par dictionnaire.

Cet outil, nommé WPA2-HalfHandshake-Crack, permet d’attaquer une clé WPA2 même en l’absence d’un point d’accès. Il est ainsi possible d’écouter les trames émises par un client et de créer un point d’accès utilisant le SSID recherché. Même si l’authentification échoue, la personne qui contrôle ce rogue access point aura assez d’informations pour tenter le même type d’attaque par dictionnaire.

Le tutoriel complet est disponible sur le github du projet : https://github.com/dxa4481/WPA2-HalfHandshake-Crack

Extraction de mots de passe depuis un smartphone par attaque de type man-in-the-middle

Présentation du jour au LERTI (Laboratoire d’expertise et de recherche de traces numériques) à Grenoble. La présentation est disponible sur demande pour les membres de la communauté forensic Law Enforcement.

prez-lerti

L’Asus Eeebox sous Linux ubuntu

asuseeeboxPour remplacer mon ancien serveur de fichiers sur le réseau local (céléron 400 sans ventilateur), j’ai adopté il y a quelques temps l’ASUS eeebox, ordinateur PC de la taille d’un livre de poche, ultra silencieux et très peu gourmand en consommation électrique (deux critères primordiaux pour moi). Cela fait donc de lui un serveur idéal pour un particulier qui n’a pas envie d’entendre un ronflement permanent et de voir ses factures EDF augmenter de manière considérable en raison d’une utilisation 24×7 du serveur.

Il est doté d’un disque dur SATA Seagate momentus 5400T (ST9160310AS) de 160Go également très silencieux et de 1Go de mémoire vive.

Bien évidemment, j’ai choisi d’utiliser Linux. Plutôt adepte de la distribution debian, la version 5.0 n’était pas sortie au moment où j’ai installé la machine et la 4.0 supportait mal la configuration matérielle du PC. J’ai donc opté pour la distibution Ubuntu 8.10 (intrepid ibex)

L’eeebox fonctionne impeccablement sous cette distribution qui supporte la totalité du matériel embarqué (y compris le lecteur de SDcard et la carte Wifi). Cela en fait une bonne machine d’appoint pour la bureautique et Internet.